Le 1 866 APPELLE est le numéro de la ligne d’intervention téléphonique provinciale en prévention du suicide. Chaque appel est transféré automatiquement à la ressource mandatée pour le territoire d’où il provient. Dans Lanaudière, c’est au Centre de prévention du suicide de Lanaudière (CPSL) que revient ce mandat.

En tout temps, lorsque vous joignez la ligne d’intervention téléphonique, vous obtenez le soutien d’un intervenant formé et capable de :

  • S’assurer que l’appelant ne représente pas un danger pour lui-même ou pour autrui;
  • Aider l’appelant à désamorcer et résoudre la crise de façon adéquate;
  • Offrir du soutien et de l’information à l’entourage d’une personne en détresse et aux intervenants qui en expriment le besoin;
  • Offrir du soutien aux personnes endeuillées par suicide;
  • Soutenir l’appelant, l’informer, raviver l’espoir, etc.

Qui peut appeler :

  • Les personnes en détresse et leur entourage;
  • Les personnes endeuillées par suicide;
  • Les intervenants;
  • Les personnes ayant reçu une formation de sentinelles;
  • Toute autre personne touchée de près ou de loin par la problématique du suicide.

Comment ça se passe quand je joins la ligne d’intervention téléphonique?

Pour permettre une intervention efficace et sécuritaire, les appels ne sont jamais anonymes. Ainsi, l’intervenant vous demandera de vous identifier et de lui transmettre vos coordonnées. Cette conversation demeure confidentielle, sauf si votre sécurité ou celle d’autrui est compromise.

L’intervenant vous posera des questions lui permettant de bien comprendre vos besoins pour vous offrir les services les plus adaptés. De cette façon, il évaluera avec vous la dangerosité et l’urgence de la situation. Cette évaluation a pour but d’assurer votre sécurité ou celle de la personne pour laquelle vous appelez. À cet égard, rappelons qu’une intervention effectuée le plus tôt possible dans la période de crise permet de limiter les risques.

L’intervenant en ligne est formé pour désamorcer la crise et aider la personne à établir un plan pour retrouver l’espoir. Dans ce plan, les raisons de vivre de la personne en crise sont abordées, ainsi que les gens de son entourage qui peuvent la soutenir et les ressources externes vers lesquelles elle peut se tourner pour obtenir de l’aide. Lorsque, à l’issue de l’estimation, la sécurité de la personne est compromise, l’intervenant peut faire appel aux services d’urgence.